Vincent Aubé

Vincent Aubé

novembre 23, 2021 3:29


Lorsqu’il a présenté le concept e-tron GT en 2018, Audi savait déjà qu’une version de production allait voir le jour. Quatre ans plus tard, le constructeur aux quatre anneaux compte déjà sur un tandem de VUS électriques – l’e-tron et l’e-tron Sportback –, tandis qu’un autre duo d’utilitaires – les plus petits Q4 e-tron et Q4 e-tron Sportback – est en route pour le continent d’ici quelques mois.

Mais cette e-tron GT, quelle est sa raison d’être, au sein d’une industrie où tout nouveau véhicule se doit de porter la mention « utilitaire » pour connaître du succès? Force est d’admettre qu’à l’instar de la Porsche Taycan, l’Audi e-tron GT s’adresse à une clientèle huppée… et peut-être même intriguée par cette révolution électrique!

2021 Audi RS e-tron GT

2021 Audi RS e-tron GT

Le nouveau porte-étendard du virage électrique chez Audi, surtout avec cette livrée RS, porte également sur ses épaules la dure mission de convaincre ces acheteurs exigeants habitués au luxe et à la qualité d’une voiture de prestige. L’exemplaire que m’a remis Audi Canada venait avec un prix de départ de 179 900 $, une jolie somme considérant que la Porsche Taycan Turbo « équivalente » débute à 175 000 $.

J’ai pu, l’instant d’une virée jusqu’en banlieue de Toronto, voir comment se comporte le nouveau bolide le plus électrisant de la gamme Audi. Voici ce que j’ai retenu.

Design : 9/10

À voir les nombreux pouces en l’air reçus durant cette escapade ontarienne, la silhouette de la voiture semble plaire à la majorité. Même si, à mon avis, l’Audi e-tron GT paraît plus effacée que sa compatriote de Stuttgart, il n’en demeure pas moins que la nouvelle création du constructeur impressionne, premièrement parce qu’il s’agit d’une voiture rivée au sol, mais aussi parce que plusieurs éléments de cette berline-coupé montrent ce à quoi il faut s’attendre au fil des prochaines saisons.

2021 Audi RS e-tron GT

2021 Audi RS e-tron GT

Le bouclier par exemple revêt encore ce bouclier massif au relief « 3D » entre les blocs optiques aux DEL. À ce sujet, le contraste de cette portion assombrie avec le reste de la carrosserie Gris Suzuka est repris un peu partout sur la voiture, notamment avec le diffuseur fonctionnel à l’arrière ou avec ces écussons noirs ici et là. Si le museau impressionne avec son capot plongeant, l’arrière est encore plus spectaculaire avec ses arches de roues élargies et ces feux de position (également aux DEL) qui exagèrent l’empreinte de voiture sport de l’e-tron GT. À vitesse d’autoroute, un petit aileron se détache du coffre pour bonifier l’appui aérodynamique.

Quant à ces superbes jantes de 21 pouces, inutile de vous dire qu’elles remplissent à merveille les passages de roues.

L’habitacle montre lui aussi la direction que prendra les futurs produits Audi avec un écran tactile central, un autre derrière le volant et, fait inusité, des boutons traditionnels pour la ventilation, les sièges chauffants et ventilés, les modes de conduite, le démarreur et ce petit rectangle qui fait office de levier pour la boîte de vitesses. L’habitacle tout de noir vêtu a tout de même droit à un éclairage d’ambiance ici et là, notamment du côté droit de la planche de bord dans les panneaux de portières et même sous la console centrale. Dans la plus pure tradition Audi, la qualité générale est sans reproches.

Sécurité : 8.5/10

Le premier élément de sécurité à bord d’une majorité de modèles Audi s’appelle Quattro. L’e-tron GT en est bien entendu équipé du célèbre rouage intégral maison, gracieuseté des deux moteurs électriques boulonnés à chaque essieu, mais il y a plus, sans surprise d’ailleurs! En 2021, tout véhicule se doit d’être équipé d’un minimum de dispositifs de sécurité et l’e-tron GT ne fait pas exception à cette règle. Le régulateur de vitesse adaptatif et l’alerte de sortie de voie font partie de l’équipement de base, tout comme l’alerte de collision avant avec assistance au freinage, la détection des angles morts, l’assistance au stationnement et toute la bagatelle de technologies de la marque. La liste est assez longue, comme il se doit! Audi a même intégré un affichage tête haute, un gadget tellement utile pour rester concentré sur la route devant soi.

2021 Audi RS e-tron GT

2021 Audi RS e-tron GT

Habitabilité : 6/10

La RS e-tron GT, son nom le dit, est une voiture de Grand Tourisme. La voiture ne remportera certainement pas de prix pour son volume intérieur important. À l’avant, l’espace est similaire à celui de toute bonne voiture sport. Les sièges enveloppants sont très confortables et le dégagement pour la tête est adéquat. En revanche, c’est un peu plus serré à l’arrière et franchement, je ne vois pas comment trois adultes peuvent voyager confortablement sur cette banquette où l’espace médian doit composer avec le prolongement de la console centrale. Qui plus est, même si les places situées aux extrémités sont plus accueillantes, il est impossible de glisser ses pieds sous les baquets sport de la première rangée, un problème rencontré à bord de la Porsche Taycan il y a quelques mois à peine. C’est vrai que la voiture propose deux coffres, mais le nombre de litres est limité, tout comme l’ouverture du coffre d’ailleurs. Heureusement, il est possible de replier la banquette arrière pour le chargement d’objets plus encombrants.

2021 Audi RS e-tron GT

2021 Audi RS e-tron GT

Convivialité : 8/10

Parlons de cette paire d’écrans. L’écran principal, accessible aux deux passagers de la première rangée, se montre très facile d’utilisation. Sa réactivité, la qualité des graphiques et ce « clic » franc chaque fois qu’on sélectionner une application sont tous des qualités dignes de mention. Il y a toutefois trop de menus secondaires. D’ailleurs, je cherche encore le fameux bouton pour soulever l’aileron arrière à cadence urbaine.

L’écran derrière le volant est également très clair et le fait qu’on puisse suivre les indications du système de navigation m’impressionne toujours. Vraiment du beau travail! Et merci Audi de conserver quelques boutons aux endroits appropriés, c’est tellement plus simple!

2021 Audi RS e-tron GT

2021 Audi RS e-tron GT

Confort : 9/10

L’essentiel de cet essai routier s’est déroulé sur l’autoroute 401 en Ontario. Cette artère essentielle au commerce Montréal-Toronto est réputée pour son bitume bien entretenu, un qualificatif qui fait souvent défaut au Québec. Peu importe, la RS e-tron GT se fout éperdument de la surface sous ses pneus, sa suspension à air qui s’occupe de garder ses occupants dans le plus grand confort. D’ailleurs, grâce à la magie de l’électronique, il est possible de trouver son mode de conduite désiré selon l’humeur du moment.

Ajoutons à cela le fait que la voiture n’émet aucun son à haute vitesse, car à l’accélération, la RS e-tron GT sait se faire entendre avec une musicalité digne d’un film de science-fiction. Les sièges sont également très confortables. Bref, le bolide électrique est conçu pour dorloter ses passagers, surtout ceux assis à l’avant!

Puissance : 9.5/10

J’ai donné cette note à la RS e-tron GT car il existe un échelon supérieur chez Porsche… et même chez Tesla depuis l’ajoute de la Model S Plaid. Mais bon, avec un moteur avant livrant 235 chevaux via une transmission à un rapport et un deuxième moteur à l’arrière développant 450 chevaux à travers une transmission à deux rapports, la RS n’a pas à rougir devant ses rivales allemandes et américaines. La puissance totale est de 590 chevaux (ou 637 ch en mode Boost), tandis que le couple atteint les 612 lb-pi.

2021 Audi RS e-tron GT

2021 Audi RS e-tron GT

Agrément de conduite : 9/10

Avec un châssis rigide à souhait, une mécanique électrisante et l’expertise d’un constructeur comme Audi, la RS e-tron GT est, sur papier du moins, toute une machine! C’est vrai que les accélérations sont complètement ahurissantes au départ arrêté en mode Dynamic, que la sonorité artificielle de l’engin est très réussie et que la direction répond au doigt et à l’œil. Même le freinage est efficace, tout comme la suspension qui autorise une conduite nerveuse. Il manque toutefois l’imperfection d’une voiture à essence. Une sportive équipée d’une mécanique endiablée révolutionne, pétarade, vibre, etc. Une voiture électrique aussi avancée soit-elle a plus de points en commun avec un appareil intelligent. C’est pour cette raison que je ne lui ai pas décerné la note parfaite, car au final, l’e-tron GT réussi quand même à accrocher un sourire au visage de son pilote.

2021 Audi RS e-tron GT

2021 Audi RS e-tron GT

Économie de carburant : 8.5/10

Je dois me confesser : cet aller-retour Montréal-Cavan (en banlieue de Toronto)-Montréal se voulait aussi mon baptême de la longue distance en mode électrique. Tous mes essais précédents de véhicules électriques avaient été réalisés sans l’apport d’une borne pour poursuivre mon chemin. Je me basais simplement sur une borne de niveau 2 de mon quartier ou carrément sur l’électricité de ma maison pour recharger la batterie du véhicule à l’essai.

Cette fois, il me fallait ce type de recharge pour parcourir cette distance en un temps raisonnable, surtout en maintenant une moyenne de vitesse de 120 km/h. À cette cadence, l’énergie est dépensée plus rapidement. J’ai donc effectué un premier arrêt à Brockville dans une station-service équipée de deux bornes ultrarapides.

Le processus est assez simple même pour un novice comme moi et le temps de recharge pour avoir une batterie avec 80 % d’énergie est très rapide. Une escale à Kingston pour la nuit m’a poussé à trouver une autre borne ultrarapide en soirée de manière à remplir ma batterie puisque je me levais tôt le lendemain et je ne voulais pas me retrouver à sec en territoire rural.

Ma batterie affichait 97 % le lendemain, une stratégie qui m’a permis de me rendre à ma destination pour quelques heures et de m’arrêter à Cobourg cette fois pour ajouter d’autres électrons à ce vaisseau allemand sur le chemin du retour. En revanche, mes estimations étaient trop justes pour rentrer à Montréal. La solution : un autre arrêt à Brockville pour permettre à la voiture de se rendre sans heurts jusqu’à la concession Audi où la RS e-tron GT devait retourner.

2021 Audi RS e-tron GT

2021 Audi RS e-tron GT

Bien entendu, avec une distance théorique de 447 km selon l’écran de la voiture (ou 373 km selon l’EnerGuide canadien), la RS e-tron GT ne supplante pas la Model S de Tesla qui promet de surpasser les 650 km sur une seule charge. Mais, c’est déjà une distance appréciable et ce ne sont pas tous les automobilistes qui parcourent de telles distances au quotidien. Pour ces excursions, il y a les bornes ultrarapides… à condition de les trouver et de bien planifier!

Caractéristiques : 9/10

La voiture essayée était richement équipée, malgré l’absence de deux groupes optionnels, dont celui qui troque les freins d’origine pour un ensemble au carbone-céramique à 11 300 $. La RS e-tron GT 2022 offre déjà une expérience de voiture de prestige à la base avec son équipement des plus complets.

2021 Audi RS e-tron GT

2021 Audi RS e-tron GT

Valeur : 7/10

Avec un prix de départ de 129 900 $ pour l’e-tron GT de base, la plus sportive des électriques Audi ne s’adresse pas à la masse. C’est encore plus vrai pour cette RS e-tron GT qui arrivait à peine à se glisser sous la barre des 200 000 $ avec les options ajoutées. Pour le moment, cette berline-coupé grand luxe a sa place au soleil aux côtés des autres berlines purement électriques de prestige. Reste maintenant à voir quelle sera la dépréciation pour ce genre de bolide au fil des prochaines saisons.

Conclusion

Audi a accouché d’une superbe voiture de Grand Tourisme avec l’e-tron GT. La qualité est au rendez-vous, idem pour l’expérience de conduite et le niveau technologique. Audi affirme que la RS e-tron GT est aussi performante que la R8 équipée du moteur V10 et, à ce niveau, le constructeur n’a pas tort. Permettez-moi tout de même de rappeler que cette super berline électrique n’offre pas la même sonorité sublime que le V10 atmosphérique maison.

Les concurrents

Caractéristiques

Cylindrée 440 kW Modèle à l’essai Audi RS e-tron GT 2022
Nb. de cylindres n/d Prix de base 179 900 $
Puissance 590 ch ou 637 ch en mode Boost Taxe climatiseur 100 $
Couple 612 lb-pi Frais transport et préparation 2 295 $
Consommation de carburant 3,0 / 2,9 / 2,9 Le/100 km ville/route/comb, 26,4 / 25,5 / 26,0 kWh/100 km ville/route/comb; 373 km d’autonomie Prix tel qu’essayé 194 635 $
Volume de chargement 365 L
Équipement en option
12 340 $ – Freins au carbure avec étriers rouge, 500 $; Ensemble Cuir Nappa, 4 150 $; Écussons noirs, 350 $; Jantes 21 pouces design concave, 1 500 $; Couleur Gris Suzuka, 890 $; Ensemble Performance, 4 950 $

Cet article a été initialement publié sur AutoHebdo

Top Stories
Construire l’inattendu.

Construire l’inattendu.

Aliquam tempus, eros ultricies varius tincidunt, mauris quam congue sapien, tincidunt ullamcorper nibh augue in neque. Aliquam tempus, eros ultricies varius tincidunt, mauris quam congue sapien, tincidunt ullamcorper nibh augue in neque. Aliquam tempus, eros ultricies varius tincidunt, mauris quam congue sapien, tincidunt ullamcorper nibh augue in neque. Aliquam tempus, eros ultricies varius tincidunt, mauris quam congue sapien, tincidunt ullamcorper nibh augue in neque.

Featured in this story

2021 Mustang Mach-E

Starting at $50,495

2021 Mustang Mach-E BUILD & PRICE

Distance Driven: 2,412 km

Times charged: 6

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse a arcu et tellus iaculis laoreet. Nam eu tortor vitae nunc tempus llamcorper ac vel ipsum. Nulla accumsan nunc sem.